WoWmen! 2020 - festival autour du genre, de l’art et de la société (qui – espérons-le – sera le plus vite possible superflu !)

WoWmen! 2020 - festival autour du genre, de l’art et de la société (qui – espérons-le – sera le plus vite possible superflu !)

2 > 8/03 | Kaaitheater en collaboration avec deBuren, Engagement, Espacetous, Finnish Cultural Institute, KVS, Passa Porta, rile*, RoSa, VUB-Rhea, workspacebrussels

Au cours de la première semaine du mois de mars – la semaine de la Journée internationale des femmes –, le Kaaitheater présente la quatrième édition de WoWmen! : un festival de 7 jours autour du genre, de l’art et de la société.

10 PERFORMANCES + 1 FILM

Alexandra Bachzetsis, Daina Ashbee, Orla Barry, Sarah Vanhee, Syreeta Hector, Esther Mugambi, Kim Snauwaert & Anyuta Wiazemsky, Einat Tuchman & Doha Jaadi, Azahara Ubera, Rebecca Simons

3 DÉBATS
Karen Celis & Sarah Childs, Rosi Braidotti, Minna Salami

ATELIERS & ÉCHANGES
Engagement, xiri tara noir, Nathalie Rozanes & Rachel Levitsky

VIDÉO & INSTALLATION
buren, Jimmy Roberts, RE/defining Masculinities, Sofie Vandamme & Sarah Desmet

 

‘Don’t protect me – respect me.’ – JEANETTE WINTERSON

Au cours de la première semaine du mois de mars – la semaine de la Journée internationale des femmes –, la quatrième édition de WoWmen! s’installe à Bruxelles. Ce programme de performances, de débats, de films et d’ateliers porte un regard critique sur l’état du genre, de l’art et de la société.

Car cela reste nécessaire dans un monde où les violences conjugales et les féminicides perdurent. Un monde où le sexisme a le vent en poupe, sur les réseaux sociaux, mais pas uniquement. Un monde en crise dans lequel certains, dans des réseaux sociaux informels souvent blancs, hétéros et mâles, bombent toujours le torse. Un monde dans lequel les récits de #MeToo ne cessent de faire surface.

Certains d’entre nous sont privilégiés et d’autres marginalisés. C’est pour cela que nous réfléchissons à des stratégies de résistance. Par le biais d’une tradition orale et physique qui n’est souvent pas convergente avec le canon traditionnel : jetons la voix, le son, le langage et le corps dans la bataille !

La voix a-t-elle un genre ? La peau a-t-elle une race ? Peut-on redéfinir la virilité ? Comment la langue peut-elle devenir inclusive ? Quel est le secret de la Finlande où de jeunes femmes peuvent devenir des leaders politiques ? À la faveur de ces questions et d’autres encore, un rassemblement international d’artistes, de chercheurs et d'activistes mettent au jour nos identités multiples.

Il s'agit de la quatrième édition de WoWmen ! - des éditions précédentes ont eu lieu en 2010, 2014 et 2018.
Cette fois-ci le Kaaitheater collabore avec un groupe élargi de partenaires bruxellois : deBuren, Engagement, Espace Tous, Finnish Cultural Institute for the Benelux, KVS, Passa Porta, rile* bookshop, RoSa, VUB-Rhea Centre for Gender and Diversity et workspacebrussels. Sur l'affiche, des créations autant que work-in-progress, des débats ainsi que des ateliers, échanges, vidéo... et une fête. 

WoWmen! : le festival qui – espérons-le – sera le plus vite possible superflu ! Parce que l’avenir sera féministe.

 

 

WOWMEN! DÉBATS
 

KAREN CELIS & SARAH CHILDS  | Beyond gender quotas - débat d'ouverture
L’introduction de quotas dans la politique est un fait dans plusieurs pays européens. Mais les quotas sont-ils suffisants pour générer l’égalité des genres ? L’agenda politique, la communication et la vie privée ne répondent pas à la diversité idéologique et intersectionnelle d’un large éventail de femmes.
Un debat avec Karen Celis (RHEA, VUB) et Sarah Childs (Birkbeck, University of London), vec des déclarations vidéo de Johanna Kantola (Tampere University in Finland) et Elin Bjarnegard (Uppsala University).


ROSI BRAIDOTTI | On Posthumanism
La théoricienne féministe très applaudie, Rosi Braidotti – directrice de l’école néerlandaise de recherche sur les études féminines et professeure d’études de genre à l’Université d’Utrecht – nous aide à donner du sens à nos identités multiples et flexibles. Comment pouvons-nous mesurer les effets croissants de la pensée post-anthropocentrique ?


MINNA SALAMI | A Black Feminist Approach for Everyone
L’autrice fino-nigériane Minna Salami iest la fondatrice de MsAfropolitan, un blog acclamé au niveau international dans lequel elle relie le féminisme et la réflexion critique sur la culture contemporaine à partir d’une perspective africaine. Au mois de mars, son premier ouvrage sera publié : Sensuous Knowledge: A Black Feminist Approach for Everyone.


WOWMEN! PERFORMANCES + FILM
 

SARAH VANHEE | Collective Screams - performance d'ouverture
L'artiste bruxelloise Sarah Vanhee incarne différents cris, émis ou pas, émanant de la science, de la philosophie, de la mythologie, de l’art et de la politique. 

DAINA ASHBEE | Laborious Song - création
Dans sa première création pour un danseur masculin, la jeune chorégraphe canadienne Daina Ashbee se sert de la répétition pour atteindre une forme de transe et de transformation. Elle trace des formes de vulnérabilité qui transcende le genre.

SYREETA HECTOR | Black Ballerina - work-in-progress
La danseuse canadienne explore l’identité et les manières inconscientes dont nous tentons de nous intégrer. « Je voulais examiner la façon dont le corps des minorités est représenté sur scène et dont la culture blanche a influencé ma négritude et mes origines indigènes. »

ESTHER MUGAMBI | Podcast for introverts - création
Une performance seule en scène, un guide poétique pour la vie dans ce monde saturé de média. Esther Mugambi nous invite dans le processus de création de son podcast, dans lequel elle explore les identités de genre changeantes.

ORLA BARRY | Spin, Spin, Scheherazade
Orla Barry est plasticienne et bergère. Dans ce monologue écrit pour Einat Tuchman, elle explore les limites de l’art, du genre et du quotidien rural. Elle décrit les expériences d’une artiste qui retourne de la ville vers sa terre natale et y revit en tant que paysanne-artiste. 

KIM SNAUWAERT & ANYUTA WIAZEMSKY
Et si deux artistes se mariaient sans être un couple ? C’est précisément ce qu’on fait Kim Snauwaert et Anyuta Wiazemsky en 2018. Dans leur spectacle, elles racontent leur histoire. Elles montrent également l'installation Female Russian Immigrant I married for Papers and Turned Into My Muse In Order To Build a Great Career, As A Woman.

EINAT TUCHMAN & DOHA JAADI | Other Enter
À Molenbeek, Einat Tuchman a installé une maison de quartier : ‘Espacetous’. Elle et la voisine Doha créent Other Enter, qui raconte les difficultés qu’on rencontre pour mettre sur pied un projet de quartier et de quelle manière elles ont néanmoins réussi à créer un lieu pour tout un chacun et où chacun peut être qui il ou elle est.

ALEXANDRA BACHZETSIS | Escape Act - première belge
La voix a-t-elle un genre, la peau a-t-elle une race ? En évoquant le drag, le voguing, le strip-tease, les didacticiels YouTube ainsi que les ballets triadiques d’Oskar Schlemmer, sept corps et bien plus d’objets éprouvent de nouvelles constellations comme ready-made surréalistes. Avec beaucoup d’ironie, le spectacle présente des identités de genre de manière hyperstéréotypée pour ensuite les démonter.
Pour Escape Act, la chorégraphe et artiste Alexandra Bachzetsis a collaboré avec Paul B. Preciado.

AZAHARA UBERA & Engagement Research Lab | CoraL-Lab
Un groupe d’artistes, d’activistes et de penseurs se sont rencontrés une fois par mois en vue de trouver des moyens de se chorégraphier. Durant WoWmen!, ils partageront leurs conclusions avec le public. Attendez-vous à des réflexions, des contradictions et de nouveaux gestes féminins.

REBECCA SIMONS | Letters from the Past - film
Une rencontre entre une petite-fille et son grand-père fait resurgir des souvenirs longtemps refoulés. Letters from the Past, un film sur l’abus sexuel au sein de la famille, souhaite ouvrir les portes à une discussion plus étendue et plus nuancée. Projections du film suivi par une conversation avec la réalisatrice Rebecca Simons.

>> Voici le programme complet de WoWmen!

 

Contactez-nous
A propos de Kaaitheater

Le Kaaitheater est une scène pour la danse, le théâtre, la performance, la musique et le débat, ancrée à Bruxelles et avec le regard tourné vers le monde. Depuis 1977, nous présentons et coproduisons des œuvres d’artistes du spectacle vivant contemporain. Des années 80 à ce jour, du local à l’international, du répertoire à l’expérimental, de la petite à la grande salle : nous offrons aux artistes un parcours à long terme.

Convaincus de l’importance de l’art pour le bien-être de l’humain, nous partons explicitement à la recherche de la société. Dans la zone du canal à Bruxelles – où l’on retrouve une concentration des diverses problématiques du monde –, des artistes représentent et modèlent la ville du futur, en cocréation avec le quartier.

Kaaitheater
Sainctelettesquare 20
1000 Bruxelles