septembre au Kaaitheater

septembre au Kaaitheater

Mardi 3 juillet 2018

  • La série de la saison, To Authenticity… and Beyond!, débute par la semaine thématique To be or not to be me.
    • spectacles de Jed Martin (Autoportrait), Katja Dreyer (Ophelia comes to Brooklyn), Juan Domínguez (My Only Memory) et Lisaboa Houbrechts/Kuiperskaai (Hamlet)
    • soirée de discussion avec Didier Eribon
    • 7 PM talk par Elke Van Campenhout
  • 10 x The Tip of the Tongue de Pieter De Buysser, au planétarium de Bruxelles

TO AUTHENTICITY… AND BEYOND

Le mot authenticité fait remarquablement souvent surface de nos jours. Dans les journaux ou autres médias, sous différentes formes de discours et en particulier lors de discussions sur l’art et les artistes. Ce qui est authentique – original, pur, vrai – semble avoir une longueur d’avance sur le reste. Mais qu’espérons-nous trouver au bout de cette quête du « vrai » et de « l’original » ? Quand est-ce que le désir d’authenticité bascule dans la nostalgie collective, le conservatisme, voire le fondamentalisme ? Et cette aspiration, n’est-elle pas de toute façon un gigantesque paradoxe à l’ère du numérique où nous cliquons et glissons d’une réalité artificielle et reproduite à l’autre ?

Dans la critique croissante de la pensée occidentale moderne, de plus en plus de voix s’élèvent pour reconsidérer les constructions historiques et philosophiques. Elles nous invitent à désapprendre nos schémas de réflexion et nos récits et à nous ouvrir à ce qui apparaîtra dès lors. Ici aussi, on peut entrevoir un désir d’authenticité à une époque où la réalité est souvent vécue comme n’étant ni vraie ni sincère.

À travers des interventions d’artistes et de penseurs, le Kaaitheater se focalise sur ce désir. Où peut nous mener la quête de vérité et d’origine si nous sommes disposés à regarder au-delà de l’authenticité ? To Authenticity... and Beyond! serpente à travers le programme du Kaaitheater 2018-2019 comme un fil rouge : spectacles, 7PM talks accompagnant des spectacles, rencontres avec des penseurs (Afua Hirsch, Didier Eribon, Nina Power, Thijs Lijster e.a.), un symposium et un spectacle électoral alternatif. Deux points de mire particuliers partent d’un angle de vue spécifique : To be or not to be me met la vérité et la véracité au cœur de la scène, tandis que The Sublime se focalise sur la teneur que le sublime peut englober aujourd’hui.
→ lisez la préface entière sur To Authenticity... and Beyond!

 

focus TO BE OR NOT TO BE ME

La saison s’ouvre sur la question : comment l’authenticité résonne-t-elle dans notre propre biotope : le théâtre ? Sur scène, où se situe la frontière entre sincérité et caractère mensonger ? Où réside la relation entre incarnation d’un personnage et mise en jeu du soi ? Comment des éléments autobiographiques se comportent-ils dans une œuvre d’art ? À quel point un(e) comédien(ne) ou un(e) auteur(e) est-il/elle crédible quand il parle à la première personne ?

Didier Eribon – Conversation #1
Dans son livre Retour à Reims, le sociologue et philosophe français Didier Eribon combine un récit autobiographique avec une analyse sociologique puissante. Après le décès de son père, l’écrivain retourne dans sa ville natale de Reims. En se plongeant dans son histoire familiale, il mesure à quel point le système de classe a déterminé et détermine toujours le cours de leur existence.
Kaaitheater | 24/09 | talk | en français, traduction simultanée en néerlandais
 

Jed Martin – Autoportrait
Jed Martin – le personnage principal du roman La carte et le territoire de Michel Houellebecq est né en 1975 en région parisienne, fils d’un architecte et d’une violoniste. Au départ, il travaille en tant que photographe d’objets, plus tard il connaîtra du succès dans le monde des arts plastiques avec des séries de photos manipulées de cartes routières Michelin, intitulées La carte est plus intéressante que le territoire. À quarante ans, Martin écrit une lettre à sa mère défunte. La combinaison des mots et des œuvres plastiques dans ce solo de théâtre constitue un autoportrait pénétrant d’un artiste contemporain.

La première de Autoportrait a eu lieu à Mu.zee, lors du festival Theater Aan Zee 2017 et a aussi été présenté à Gand. Après les Kaaistudio’s, le spectacle poursuit sa tournée en Allemagne.
Kaaistudio’s | 20 > 21/09 | théâtre | en français (surtitré en néerlandais)


Katja Dreyer – Ophelia comes to Brooklyn
Comment apprendre à connaître quelqu’un par le biais de son héritage ? Ophelia comes to Brooklyn est un texte de théâtre qu’Antje Katcher a écrit en 1982. À sa mort, en 2014, sa nièce Katja Dreyer a hérité de lettres, de poèmes, d’objets, d’un groupe d’amis… Des bribes d’une autobiographie jamais écrite. Dans la mise en scène d’Ophelia comes to Brooklyn, nous voyageons dans le temps et dans l’espace : les années 50 en Allemagne, les années 60 en Russie, les années 70 à New York, par le biais de lecture de poésie, d’activisme féministe et d’une cérémonie de commémoration. Comment Antje Katcher s’est-elle réinventée dans le Nouveau Monde ?
La première d’Ophelia comes to Brooklyn a eu lieu à BUDA (Courtrai). À présent, le spectacle effectue une tournée à travers la Belgique.
Kaaistudio’s | 25 > 26/09 | théâtre | en anglais


Juan Dominguez – My Only Memory
On ne peut percevoir le changement qu’après coup. Le présent et le passé se font face : nous prenons conscience que nous avons atterri quelque part, mais ignorons comment on en est arrivé là. My Only Memory consiste en des déplacements éphémères sur lesquels on n’a ni prise ni vue d’ensemble sur le présent, mais qui deviennent d’autant plus nets quand on porte un regard rétrospectif.
Juan Domínguez se qualifie de clown conceptuel, de cow-boy magique, de poète modèle et de commissaire de plaisir. Il est actif dans le monde de la danse et de la performance en tant que créateur et programmateur. La première de My Only Memory a eu lieu à Madrid plus tôt cette année. Depuis, le spectacle voyage à travers l’Europe.
Kaaistudio’s | 28 > 29/09 | performance | en anglais

Dans le 7 PM talk Authenticity and Spirituality (28/09), Elke Van Campenhout/Elle parlera d’authenticité et de notre besoin constant d’être unique, original et relié avec nous-mêmes. Van Campenhout est l’une des fondatrices de la communauté spirituelle expérimentale bruxelloise The Monastery. Au cours de la saison 2017-2018, The Monastery s’est installé à quatre reprises au Kaaistudio’s, à chaque changement de saison, et y a pratiqué une série de rituels.
 

Lisaboa Houbrechts/Kuiperskaai – Hamlet
La jeune metteuse en scène Lisaboa Houbrechts révèle immanquablement l’être humain comme une infinie chaîne de passions en adaptant des récits historiques ou le répertoire classique. Avec Hamlet, elle opte pour une perspective féminine et donne une place centrale à la relation destructrice entre Hamlet et sa mère, la reine Gertrude. L’actrice, chorégraphe et membre de la Needcompany, Grace Ellen Barkey, incarne Gertrude, son fils Victor Lauwers est Hamlet et sa fille, Romy Louise Lauwers, joue Ophélie. Le parallèle entre le noyau familial de la pièce et la vraie famille sur scène intensifie l’arc de tension.
La première de Hamlet est prévue lors du festival Love at First Sight (Anvers) en septembre. Ensuite, le spectacle part en tournée à travers la Belgique et la France.
Kaaitheater | 29/09 | théâtre | en néerlandais (surtitres en français)

 

Pieter De Buysser
The Tip of the Tongue

Écrivain, philosophe et conteur, Pieter De Buysser a présenté la première de The Tip of the Tongue durant le Kunstenfestivaldesarts 2017, au planétarium de Bruxelles. À présent, il reprend le spectacle toute une saison durant : tous les 11 du mois à 8 heures 11. The Tip of the Tongue ne tente pas de cartographier le monde, mais dessine une carte différente en 11 dimensions, avec 11 fables, en 6 fois 11 minutes. Le récit croise une forte courbure dans l’espace-temps, une petite fille lassée du Messie et un détective perdu que plus personne ne recherche. Un polar philosophique et politique. Un exercice de diction fondamentale, cosmologique.

Planétarium | 11/09 + 11/10 + 11/11 + 11/12 + 11/01 + 11/02 + 11/03 + 11/04 + 11/05 + 11/06 + 11/07 | théâtre | alternant le NL/FR/ENG

Jed Martin - Zelfportret/ Autoportrait - 20>21/09 © Kurt Van der Elst
Maarten Doorman - Over authenticiteit en het ware zelf - 21/09 © Joshua Rood
Katja Dreyer - Ophelia comes to Brookly - 25>26/09 © Katja Dreyer
Jan Steen - Het zijn in het spelen - 29/09 © Yuri Van der Hoeven
Dider Eribon - Conversation #1 - 24/09 © Didier Eribon
Lisaboa Houbrecht/Kuiperskaai - Hamlet - 29/09 © Tom Callemin (edited by Oscar van der Put & Grace Ellen Barkey)
Juan Dominguez - My Only Memory - 28>29/09 © Juan Dominguez
Elke Van Campenhout - Spirituality and Authenticity - 28/09 © Elke Van Campenhout
Pieter De Buysser - The Tip Of The Tongue/ROBIN - 11/09 © DannyWillems