Le Kaaitheater présente son programme de l’automne 2021

Le Kaaitheater présente son programme de l’automne 2021

Dès le 28 août, dans nos salles et sur des places publiques, dans la forêt ou sur la plage sous les pavés

Enfin ensemble dans le noir

Le Kaaitheater pose un acte de foi : bientôt, à la fin de l'été, nous rouvrirons nos portes pour le début d’une nouvelle saison. À l’image de nombreux théâtres et centres d’art, nous avons travaillé à l’abri des regards pendant la plus grande partie de la saison dernière. Et dans l’obscurité, nous n’avons jamais cessé d’être prêt·es. Pour enfin ouvrir à nouveau.

Story image

Partenaires, artistes et nouveaux programmes

Pendant ces mois de préparation, de multiples questions ont émergé au fil de cette préparation. Comment apprendre à garder nos portes ouvertes ? Comment être nombreux·euses dans la ville, dans la société ou dans un théâtre ? Nous avons découvert qu’il n’est guère aisé d’être nombreux·euses. Il n’y a pas de recette facile pour le repas que nous voulons concocter ni de mode d’emploi pour les changements que nous voulons susciter. Ce que nous avons trouvé, c’est un chemin et des gens avec qui l’arpenter et apprendre.

Voici les organisations ou collectifs basés à Bruxelles qui ont emprunté ce chemin avec nous : Citylab, Mophradat, For All Queens!, Globe Aroma, Wipcoop, Mothers&Daughters, Moussem et workspacebrussels. Nous leur avons demandé ce qui nous manquait aujourd’hui, sur ces scènes et dans cette ville. Leurs réponses sont à découvrir dans ce programme. Nous leur sommes très reconnaissant·es de leur ouverture et leur volonté de joindre leurs forces.

Et ce sont ces personnes – créateur·rices de théâtre et chorégraphes – que nous avons également invité·es sur nos scènes dans les mois à venir : Daniel Linehan, Betty Tchomanga, Meg Stuart, Roland Gunst, Mette Ingvartsen, Gisèle Vienne, Sarah Vanhee, Trajall Harrel, Simon Allemeersch et Anne Teresa De Keersmaeker/Rosas… notamment. Vous découvrirez dans le sommaire du programme les œuvres qu’ils et elles et d’autres artistes du spectacle vivant présenteront.

Story image

Ce n’est pas tout. Dans le cadre du programme thématique WE HEAR YOU(TH), nous montrons des œuvres de créateurs qui donnent voix au chapitre à des jeunes et des très jeunes. Ant Hampton, Anna Rispoli, Francesca Grilli, Kyoko Scholiers et Lara Staal ont engagé le dialogue avec des enfants et des adolescents à propos de leur vision du monde et de l’avenir. Ces projets – qui s’adressent à un public d’adultes – invitent à écouter la voix des jeunes, à dépasser nos peurs et à nous abandonner à la sagesse de la jeunesse.

Et à l’occasion du nouveau festival urbain Sous les pavés, het strand/Onder de stenen, la plage, le Kaaitheater part à la recherche, sous la grisaille du béton et les pavés du Quartier Nord, de la vie sous toutes ses formes et toutes ses couleurs dans la superdiversité bruxelloise. Pour cela, nous faisons appel à l’esprit poétique et révolutionnaire de mai 68 et aux rêves d’un autre Bruxelles possible, avec des artistes et penseurs qui remettent en question les fondements sur lesquels repose l’urbanisme classique directif. Sur l’affiche de cette première édition, il y a, entre autres, Tools for Action, Permanent et les écrivains de Panorama Ring Ring

Avec VUB/Crosstalks, nous continuons à mener une réflexion en profondeur sur les modalités d’une cohabitation harmonieuse avec les autres espèces et la nature : More Than Human Encounters.

Story image

(Not) Easy to Be Many?

À la fin de l’année 2019, Agnès Quackels et Barbara Van Lindt ont pris leur fonction de coordinatrices générales et artistiques du Kaaitheater. Elles ont introduit la devise, ou plutôt la question : How to Be Many? Ce n’est pas seulement une question qui résonne dans la société, mais également un projet auquel nous devons nous atteler. Apprendre à être nombreux·euses est un processus. Le chemin du changement est parsemé de notions bien ancrées sur les structures de pouvoir, les positions et les routines. Lisez plus sur How to Be Many? en 2021.

Dans la droite ligne de cette question, nous tentons de rendre nos billets aussi accessibles que possible à la plus grande diversité de gens possible. À l’automne 2020, nous avons exceptionnellement introduit le prix unitaire de 10 euros, en juin et juillet de cette année, le Kaaitheater a expérimenté une politique de pay what you can. Nous avons tordu les règles en cours, décidé de réécrire certaines conventions et de tenter d’apprendre à nouveau à organiser la solidarité structurelle. Nous vous en dirons bientôt davantage sur la suite de cette expérimentation, lorsque la billetterie s’ouvrira le 12 août.

Être nombreux·euses n'est pas facile.
C'est un défi, c'est excitant, et c'est indispensable.

© Anais Boileau/modds

Co-funded by ACT & the Creative Europe Programme of the European Union: Listen Here : These Woods ; More Than Human Encounters ; Sarah Vanhee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de Kaaitheater

Le Kaaitheater est un lieu pour la danse, le théâtre, la performance, la musique et le débat public – situé à Bruxelles, dans une partie de la ville en plein développement. Créée en 1977, cette maison fut une des pionnières dans le développement des arts de la scène et a pu s’agrandir au fils des années jusqu’à offrir une plateforme tant aux artistes de la Vague Flamande qu’aux nouvelles générations. Son programme s’étend de Bruxelles jusqu’à l’international, de la grande à la petite salle et aussi bien dans la rue que sur les places publiques où les changements urbains et les grandes questions de notre société sont les plus sensibles.

C’est sous le motif How to be Many? que l’équipe du Kaaitheater souhaite, pour les années à venir, créer de l’espace pour accueillir un plus large spectre d’histoires, de perspectives, d’artistes et de publics, afin d’apprendre à mieux refléter la multiplicité des voix présentes dans la ville. C’est pourquoi une partie de nos moyens sont mis à disposition d’organisations et de groupes encore trop peu visibles sur les grandes scènes des Bruxelles qui sont ici invités à composer leur propre programme artistique et peuvent ainsi mieux faire entendre leur voix.

Par ailleurs, nous traçons de nouvelles lignes autour du débat public, de l’éducation et de la participation et espérons de cette façon ouvrir la voie vers une politique de partage et de collaboration avec d’autres acteurs de la scène culturelle, les artistes et les nombreux publics qu’abrite Bruxelles.

C’est le long du canal qui relie ses deux lieux (le Kaaitheater et le Kaaistudio’s) que le travail du Kaai tente de rendre compte des mouvements de son temps, active le débat public et artistique et embrasse la pluralité des formes scéniques d’aujourd’hui. Soyez les bienvenu.e.s.

Kaaitheater
Sainctelettesquare 20
1000 Bruxelles