juin & juillet au Kaaitheater

juin & juillet au Kaaitheater

Un début d'été riche en arts scéniques

• premières de Michiel Vandevelde et d'Enkidu Khaled
• premières belges de Maria Jerez & Edurne Rubio, Nancy Naous et Youness Atbane
• Citylab présente :  le festival INSIDE/OUT
• et les oeuvres de Michiel Vandevelde, Gorges Ocloo, Myriam Van Imschoot, Madeleine Fournier et La Manufacture

 

A partir du 9 juin, le Kaaitheater et les Kaaistudio's peuvent enfin rouvrir leurs portes. Qu'est-ce qu'on a hâte de voir des corps performer sur scène face à un public dans les tribunes ! Attendez-vous à des spectacles aux premières longtemps repoussées, à des artistes qui peuvent enfin reprendre (une partie de) leur tournée et à de toutes nouvelles créations. Et ce, du 9 juin au 11 juillet. Les billets sont disponibles à partir d'aujourd'hui.

En juin et juillet, nous expérimentons une formule, payez ce que vous pouvez. À chaque production, nous mentionnons un prix suggéré, qui correspond au prix standard que nous aurions appliqué avant. À vous de déterminer si le prix de ce billet convient à votre situation financière actuelle, ou plutôt pas. Vous êtes en mesure de payer un peu plus pour le billet ? Vous permettez de la sorte que d’autres paient un peu moins.

Michiel Vandevelde - Dances of Death © Illias Teirlinck
Michiel Vandevelde - Dances of Death © Illias Teirlinck

Michiel Vandevelde
Dances of Death
- première

Avec cinq danseurs, Michiel Vandevelde explore différentes danses macabres, qui récurrent à travers l’histoire de la culture occidentale depuis le XIVe siècle. Ils s’inspirent de tableaux, de vidéos, de représentations – du Moyen-Âge à aujourd’hui, d’archives personnelles à du matériau culte. Comment aborder les adieux et le deuil à travers l’expérience physique intense de la danse ?

La première de Dances of Death aurait dû avoir lieu lors du December Dance 2020 à Brugge. A la place de cela, un enregistrement de la présentation était disponible sur  Podium19 et vrt.nu. Finalement, le spectacle pourra être joué face à un public, au Kaaihteater. En juillet, Vandevelde présentera une version 'outdoor' à l'occasion du festival Dansand à Ostende.

Kaaitheater | 12 & 13/06 | danse | Brussels, dance!

 

Michiel Vandevelde & Platform-K - The Goldberg Variations © Tom Callemin
Michiel Vandevelde & Platform-K - The Goldberg Variations © Tom Callemin

Michiel Vandevelde
The Goldberg Variations

Dans The Goldberg Variations les danseurs Oskar Stalpaert (Platform K), Michiel Vandevelde et Audrey Merlius s’attaquent aux compositions de Bach et au solo de danse iconique de Steve Paxton. La musique est interprétée en public par l’accordéoniste Philippe Thuriot. Ils passent au crible une quarantaine d’années d’évolution de pratiques de danse diverses et variées. À quel point la danse, est-elle ouverte, démocratique, accessible à l’heure actuelle ? Quelles images du corps préférons-nous et lesquelles préfère-t-on ignorer ?

La première du spectacle s'est déroulée au Vooruit, juste avant le premier confinement. Après sa présentation au Kaaitheater en juin, la tournée se poursuivra aux Pays-Bas, en Allemagne et à Ostende.

Kaaitheater | 9 & 10/06 | danse | Brussels, dance!

Enkidu Khaled - Bar by bar, night by night, story by story, onward! © Salih Kilic
Enkidu Khaled - Bar by bar, night by night, story by story, onward! © Salih Kilic

Enkidu Khaled
Bar by bar, night by night, story by story, onward!
- première

Trois performeurs et un DJ se glissent dans la tête et dans la peau d’une série de personnages de roman. D’une jeune femme à la recherche de son bien-aimé parti lutter aux côtés des résistants, à un chauffeur de taxi irakien en larmes qui rassemble des récits de maladies. De même que le théâtre, les interviews jouent parfois avec la frontière floue entre apparence et authenticité. C’est précisément cette frontière que Khaled explore dans ce marathon narratif qui fait penser à Shéhérazade.

Enkidu Khaled a étudié le théâtre à Bagdad et ensuite à Amsterdam. Bar by bar... est son premier spectacle pour une grande salle. L'année dernière il a eu plusieurs périodes de répétition au Kaaitheater. La première du spectacle y aura lieu, puis il sera à l'affiche à Anvers et ensuite à Amsterdam.

Kaaitheater | 7 & 8/07 | théâtre | en anglais

 

Nancy Naouss - Turning Point © Mohamed Charara 6
Nancy Naouss - Turning Point © Mohamed Charara 6

Nancy Naous/Cie 4120.CORPS
Turning Point
-  première belge

Turning point est un spectacle de danse qui prend pour point de départ des interviews de danseurs du monde arabe, pour ainsi se focaliser sur les malentendus, les ambiguïtés, les stéréotypes, les métaphores, les métamorphoses, les fantasmes, les préjugés et les représentations liés à la perception de la danse dans cette région. À partir de mouvements du bassin, de costumes et de percussions électros interprétées en public, Nancy Naouss défie le propre regard et les images enracinées dans nos imaginaires collectifs.

Turning Point a été présenté pour la première fois à Paris. En Belgique, la première du spectacle aura lieu aux Kaaistudio's.

Kaaistudio's | 25 & 26/06 | danse | co-présentation: Moussem | Brussels, dance!

Youness Atbane - Untitled 14km2 © Agnès Mellon
Youness Atbane - Untitled 14km2 © Agnès Mellon

Youness Atbane
Untitled 14 KM
- première belge

Untitled 14 KM explore de quelle manière le monde artistique contemporain établit des liens entre art et identité arabe. Youness Atbane met en scène une conversation entre différents personnages fictifs : un poète arabo-andalou, un directeur de musée d’art contemporain, un commissaire d’expositions et un artiste. Ces personnages essayent de monter une exposition qui analyse « le modernisme » par le biais d’écrits poétiques de l’époque d’al-Andalus et de quelques œuvres d’artistes arabes contemporains. 

Cette installation performative a été présenté pour la première fois à Marseille. Aux Kaaistudio's elle fait son entré en Belgique.

Kaaistudio's | 23 & 24/06 | performance/installation | co-présentation: Moussem


Maria Jerez & Edurne Rubio - A nublo! © Didier Demorcy
Maria Jerez & Edurne Rubio - A nublo! © Didier Demorcy

Maria Jerez & Edurne Rubio
A Nublo!
- première belge

Selon une vieille tradition populaire espagnole, les villageois invoquaient directement le ciel nuageux pour écarter l’approche d’une tempête. A nublo ! est une performance sans acteurs qui nous place dans l’œil du cyclone et au cœur d’une expérience sensorielle intense – dans un paysage à mi-chemin entre la scénographie d’un opéra et une vallée nuageuse, entre la géologie et un parc d’attractions.

Au Kaaitheater nous invitons Jerez et Rubio pour la première belge de ce spectacle.
A Nublo! est soutenu ACT - Art Climate Transition network (EU).

Kaaitheater | 25 & 26/06 | performance

Ingrid Berger Myhre - In Other Words © Tale Hendnes
Ingrid Berger Myhre - In Other Words © Tale Hendnes

Ingrid Berger Myhre
In Other Words
 - première belge

Dans In Other Words, Ingrid Berger Myhre explore ce que la danse et la langue ont en commun. Avec la scène pour page vierge, la chorégraphie se déploie comme un discours physique avec sa syntaxe, sa grammaire et son vocabulaire. Avec intelligence et charme, Myhre porte sur la danse un regard relativiste.

In Other Words est partie en tournée européenne. Aux Kaaistudio's, nous présenterons la première belge du spectacle.

Kaaistudio's | 6 & 7/07 | danse | en anglais | Brussels, dance!

 

Inside Out © Sarah Lowie : Apoline Casagrande (styling)
Inside Out © Sarah Lowie : Apoline Casagrande (styling)

Citylab presenteert: INSIDE/OUT

En tant qu’incubateur créatif pour l’art et l’activisme, Citylab encourage des autodidactes bruxellois à définir eux-mêmes ce qu’est l’art. Le festival INSIDE/OUT présente leur travail performatif et audiovisuel sur écran et sur scène. Il s’agit d’un reflet de la dynamique artistique et politique, des opportunités et des défis qui sont au cœur de la vie à Bruxelles. Un miroir artistique de la vie dans les marges centrales de la ville !

Sur le programme il y aura les premières de Jihan Imago, Yipoon Chiem et Yasmine Yahiatene; une journée du féminisme intersectionnel avec e.a. une documentaire de Sakina Ghani et une programme par Monica Kamara; et une Journée autour la violence policière, avec le travail de Briana Stuart, Case Rebelle et des workshops de Police Watch, Safe Spaces & From In to Out.

Kaaitheater & Kaaistudio's | 9 > 11/07 | festival multidisciplinaire

 

La Manufacture - atelier david zambrano_31.01.2019_Â © GregoryBatardon
La Manufacture - atelier david zambrano_31.01.2019_Â © GregoryBatardon

La Manufacture/Simone Aughtelony & Marcelo Evelin
Agenda + DRAMA. ApocalypticDanceFloor

Les étudiants de l’école suisse des arts de la scène La Manufacture viennent montrer leurs projets de fin d’année à Bruxelles. Au programme, deux spectacles sous l’œil vigilant des chorégraphes Simone Aughterlony et Marcelo Evelin.

Dans Agenda Simone Aughterlony aborde la notion politiquement chargée de « l’étranger » comme un collage.
Avec DRAMA. ApocalypticDanceFloor Marcelo Evelin présente quant à lui une piste de danse apocalyptique sur laquelle un flot brutal de corps s’entrechoquent sur la musique énergique du trio brésilien Tantão e Os Fita.

La première de ce spectacle se déroulera à Potsdam et voyagera ensuite à travers la Suisse et la Belgique (Kaaitheater).

Kaaitheater | 19 & 20/06 | danse | Brussels, dance!

 

Madeleine Fournier - La Chaleur © Johann Nöhles
Madeleine Fournier - La Chaleur © Johann Nöhles

Madeleine Fournier
La Chaleur

La Chaleur part du désir de n’être qu’un seul corps, un chœur de plusieurs corps. Comment être à la fois soi-même et un·e autre ? En reliant nos voix et nos souffles, répond Madeleine Fournier. En d’autres mots : en chantant.  Inspirée par la musique baroque de Henry Purcell et par les figures des Muses, Fournier crée une forme entre l’opéra et la danse expérimentale. Spectaculaire et néanmoins intime, le spectacle célèbre le cycle de la vie et de la mort, de corps qui se croisent et d’êtres humains qui transmettent de la chaleur.

Ce spectacle a été présenté devant un public professionel lors de plusieurs festivals.  En mai, il est à l'affiche de NEXT-festival à Courtrai, et ensuite la tournée continuera en Belgique et ailleurs.

Avant et après le spectacle, le film Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, réalisé par Fournier avec le cast de La Chaleur, sera projeté.

Charleroi Danse | 19 & 20/06 | danse | Brussels, dance!

 

Myriam Van Imschoot - newpolyphonies © Myriam Van Imschoot
Myriam Van Imschoot - newpolyphonies © Myriam Van Imschoot

Myriam Van Imschoot
newpolyphonies

Que peut signifier l’héritage musical de la polyphonie aujourd’hui ? Myriam Van Imschoot s’est inspirée des insectes, des marches pour le climat et des récentes manifestations contre les restrictions budgétaires dans les arts et le monde associatif. Un groupe de chanteurs bruxellois partage la scène avec l’ensemble vocal HYOID. Ils évoluent en toute cohérence dans un chant de masse, souvent à la limite de l’audible.

La première de newpolyphonies s'est déroulé au Bijloke (Gand). Le spectacle est à l'affiche au Kaaitheater et à Darmstadt, après son passage à De Singel (Anvers).

Kaaitheater | 3 & 4/07 | musique/performance

 

Gorges Ocloo & Dominique Pauwels - Moby Dick © Kurt Van der Elst
Gorges Ocloo & Dominique Pauwels - Moby Dick © Kurt Van der Elst

Gorges Ocloo & Dominique Pauwels/LOD Muziektheater
Moby Dick. At last Queequeg speaks

Pour cette adaptation de Moby Dick, Gorges Ocloo a fait appel à Ben Okri. Celui-ci a revisité le texte qui devient un récit magique réaliste sur le fossé entre haut et bas, riche et pauvre. Sur scène, Josse De Pauw et la mezzo-soprano Nobulumko Mngxekeza-Nziramasanga interprètent ensemble un opéra jazzy dynamique sur la nécessité d’un rapprochement entre les êtres humains dans une société toujours plus polarisée.

Après la première du spectacle, il est à l'affiche au Kaaitheater.

Kaaitheater | 16/06 | musique & théâtre | en anglais (surtitré en néerlandais et en français)


 

 

 

 

 

 

 

A propos de Kaaitheater

Le Kaaitheater est un lieu pour la danse, le théâtre, la performance, la musique et le débat public – situé à Bruxelles, dans une partie de la ville en plein développement. Créée en 1977, cette maison fut une des pionnières dans le développement des arts de la scène et a pu s’agrandir au fils des années jusqu’à offrir une plateforme tant aux artistes de la Vague Flamande qu’aux nouvelles générations. Son programme s’étend de Bruxelles jusqu’à l’international, de la grande à la petite salle et aussi bien dans la rue que sur les places publiques où les changements urbains et les grandes questions de notre société sont les plus sensibles.

C’est sous le motif How to be Many? que l’équipe du Kaaitheater souhaite, pour les années à venir, créer de l’espace pour accueillir un plus large spectre d’histoires, de perspectives, d’artistes et de publics, afin d’apprendre à mieux refléter la multiplicité des voix présentes dans la ville. C’est pourquoi une partie de nos moyens sont mis à disposition d’organisations et de groupes encore trop peu visibles sur les grandes scènes des Bruxelles qui sont ici invités à composer leur propre programme artistique et peuvent ainsi mieux faire entendre leur voix.

Par ailleurs, nous traçons de nouvelles lignes autour du débat public, de l’éducation et de la participation et espérons de cette façon ouvrir la voie vers une politique de partage et de collaboration avec d’autres acteurs de la scène culturelle, les artistes et les nombreux publics qu’abrite Bruxelles.

C’est le long du canal qui relie ses deux lieux (le Kaaitheater et le Kaaistudio’s) que le travail du Kaai tente de rendre compte des mouvements de son temps, active le débat public et artistique et embrasse la pluralité des formes scéniques d’aujourd’hui. Soyez les bienvenu.e.s.

Kaaitheater
Sainctelettesquare 20
1000 Bruxelles