février au Kaaitheater

février au Kaaitheater

Mardi 3 janvier 2017

  • Première du spectacle A Love Supreme d'Anne Teresa De Keersmaeker et Salva Sanchis
  • Premières belges Atlas Revisited de Andros Zins-Browne & Karthik Pandian et Zaoum de Cindy Van Acker
  • Moussem Cities: Beirut
  • dans la série RE:MAKE : un conférence-débat de Srećko Horvat, une soirée avec Isabelle Stengers, 7PM talk par Inigo Wilkins
  • Boris Charmatz e.a. pendant Brussels, Dance !
  • Coproduction Kaaitheater Golem de Thomas Ryckewaert

Anne Teresa De Keersmaeker & Salva Sanchis
A Love Supreme  – première

L’album jazz de John Coltrane, A Love Supreme, se greffe sur des structures musicales inspirées du blues dont émergent des phrases laissant beaucoup de place à l’expression libre. En 2005, Anne Teresa De Keersmaeker et Salva Sanchis ont créé un quatuor sur la musique de Coltrane, dont le jazz excelle dans la tension entre complexité et simplicité. Cela se reflète littéralement dans la danse : l’improvisation et la composition s’imbriquent jusqu’à se fondre. Avec une nouvelle distribution de jeunes performeurs, De Keersmaeker et Sanchis retravaillent A Love Supreme en un spectacle de pleine soirée débordant de vitalité.

Après la première au Kaaitheater, le spectacle partira en tournée.

Kaaitheater | 23/02>4/03 | danse

 

Karthik Pandia & Andros Zins-Browne/ The Great Indoors
Atlas Revisited
– première belge

Pour l’installation vidéo Atlas/Inserts (2014), le plasticien Karthik Pandian et le chorégraphe Andros Zins-Browne ont visité les studios Atlas Film dans le désert de Ouarzazate, au Maroc, où ils ont tenté de faire danser un groupe de chameaux entre les décors d’anciennes productions hollywoodiennes. Avec Atlas Revisited, les artistes portent un regard rétrospectif sur cette quête d’une image de liberté. Ils nous montrent la réalisation, l’annulation et la reconstitution d’une danse sur la liberté – et le trucage auquel il faut souvent avoir recours pour créer des images.

La première d’Atlas Revisited s’est déroulée à EMPAC, New York. Le Kaaitheater présente la première belge. Ensuite, le spectacle poursuivra sa tournée en Belgique et en Europe.

Kaaistudio’s | 9>10/02 | performance

 

Cindy Van Acker
Zaoum
– première belge

Zaoum constitue la deuxième partie du nouveau cycle de la chorégraphe flamando-suisse Cindy Van Acker, qui s’inspire cette fois de Quando Stanno Morendo du compositeur Luigi Nono. La composition fait référence à sept poèmes, entre autres, du futuriste russe Velimir Khlebnikov. L’une de ces formes est le « zaoum », dans lequel les sons prévalent sur le sens.

La première de Zaoum a eu lieu à Lausanne. Après une tournée à travers la Suisse, le spectacle sera à l’affiche du Kaaitheater.

Kaaitheater | 17>18/02 | danse

 

Moussem Cities
BEIRUT

Avec un cycle annuel autour d’une ville, le centre d’art nomade Moussem nous offre un aperçu de la société arabe contemporaine et la dynamique de ses métropoles. Chaque année, une ville arabe est l’hôte de la capitale de l’Europe. À partir de 2017, le Kaaitheater est un partenaire fixe du volet des arts de la scène de ce festival.

Du 2 au 12 février 2017, Beyrouth, la capitale libanaise, est le point de mire du festival. Beyrouth est une des villes les plus variées et les plus diverses du Moyen-Orient. Palestiniens, Irakiens, Syriens font partie intégrante de la société libanaise et de sa scène artistique. Bien que cette scène dynamique souffre encore de la censure, elle fait néanmoins de Beyrouth une importante plaque tournante artistique.

Trois jours durant, aux Kaaistudio’s et dans les environs, vous pouvez assister à des spectacles, des performances et des projections de film d’artistes qui vivent et travaillent à Beyrouth. Avec des œuvres, entre autres, de Nancy Naous, Tania El Khoury, Dictaphone Group, Lucien Bourjeily, Chaghig Arzoumanian, Petra Serhal et Sirine Fattouh, une conférence inaugurale par Raafat Majzoub et une conférence de clôture par Tony Chakar. Vous pouvez trouver le programme complet du festival sur www.moussem.be..

Kaaistudio’s | 3>5/02 | performance/conférence/théâtre/film

 

RE:MAKE
Srećko Horvat
Subversion? From the anarchism of banks to the anarchist banker

Le jeune philosophe, écrivain et activiste politique croate Srećko Horvat (°1983) est une des voix de sa génération qui fait autorité. En 2008, il était l’initiateur du Subversive Festival à Zagreb. Il a écrit, entre autres, Après la fin de l’Histoire : du Printemps arabe au mouvement Occupy (2013) et, en collaboration avec Slavoj Žižek, What does Europe want? The Union and its Discontents (Que veut l’Europe ? L’union et son malaise – 2014). En 2015, il a fondé avec Yanis Varoufakis, le Mouvement Démocratie en Europe 2025 (DiEM25).

Pour cette conférence, il prend pour point de départ le roman de Fernando Pessoa Le banquier anarchiste et se penche sur différents modèles et pratiques pour changer un système politico-économique de l’intérieur.

Comment « recréer » la société à l’aube du XXIe siècle ? Telle la question qui parcourt comme un fil rouge le programme de la saison 2016-2017 du Kaaitheater. RE:MAKE, une série de conférences et de débats, donne la parole aux pratiques concrètes et aux idées nouvelles de Susan Neiman, Tim Jackson, Nick Srnicek, entre autres.

Kaaitheater | 6/02 | talk

 

RE:MAKE
Isabelle Stengers & nY

Thinking with Stengers

Plongez-vous dans les sciences avec l’éminente philosophe belge Isabelle Stengers et la revue littéraire nY. Et dans la pensée politique. Et dans la sorcellerie. Des intervenants de disciplines diverses répondent à l’invitation de Stengers d’aborder de manière différente la connaissance et la production de savoir.

Kaaistudio's | 13/02 | talks/débat en anglais

 

Thomas Ryckewaert
Golem
 - coproduction Kaaitheater

Partant du mythe du Golem – une créature artificielle que des savants juifs auraient animée et qui se serait ensuite retournée contre eux –, Thomas Ryckewaert crée un spectacle résolument visuel à propos d’ambition, de créativité, de pouvoir, de genèse, de folie et de destruction.

La première de Golem a eu lieu à deSingel. Après une tournée à travers la Belgique et les Pays-Bas, le spectacle sera à l’affiche du Kaaitheater.

Kaaitheater | 15/02 | théâtre/performance sans parôles

Avant le début du spectacle, philosophe britannique Inigo Wilkins dissèque le mythe de Golem. Il s'agit de la quatrième RE:MAKE TALK at 7PM de la saison (15/02 - 19:00 - en anglais).

 

Brussels, Dance 01/02 > 31/03

Initiative directe des lieux culturels, Brussels, dance ! fête la créativité d’une ville capitale. Les jeunes artistes affluent de toute l’Europe pour s’installer à Bruxelles : ils y trouvent un réseau de lieux unis dans leur diversité,
ouverts et audacieux. Pour les danseurs et chorégraphes, cette ville est unique au monde. Du 1er février au 31 mars, entrez en mouvement avec Bruxelles et ses créateurs, partagez l’énergie d’une capitale de la danse !
Le Kaaitheater était l'un des partenaires lors de la première édition de Brussels Dance en 2015. Nous participerons également à cette deuxième édition. Au mois de février, nous présentons ces trois spectacles de danse: Étrangler le temps + boléro 2 de Boris Charmatz/Musée de la danse & Emanuelle HuyhnZaoum de Cindy Van Acker (voir ci-dessus), A Love Supreme by Anne Teresa De Keersmaeker & Salva Sanchis (voir ci-dessus).

RE:MAKE Srećko Horvat - 6/02 © Srećko Horvat
Andros Zins-Browne - Atlas Revisited - 9>10/02 © David De La Rosa
Cindy Van Acker - Zaoum - © Louise Roy
Anne Teresa de Keersmaeker & Salva Sanchis - A Love Supreme - 22/02>4/03 ©Anne Van Aerschot
Thinking with Stengers - 13/02
Moussem Cities: Sirine Fattouh - Une histoire de Liban © Sirine Fattouh
Moussem Cities: Dictaphone group - Nothing To Declare © Dictaphone group
Moussem Cities: Vanishing States - Lucien Bourjeily © Lucien Bourjeily
Moussem Cities: Nancy Naous - The Third Circle © Kinda Hassan
Laura van Dolron - WIJ 23>25/02© Michiel Hendryckx
Thomas Ryckewaert - GOLEM © Susan Derges, courtesy of Purdy Hicks Gallery, London.
De Warme Winkel Speelt de Warme Winkel - 3>4/02 © Kurt van der Elst
Renée Goethijn & Dries Gijsels - No use for binoculars - 16>17/02 © Renée Goethijn & Dries Gijsels