février au Kaaitheater

février au Kaaitheater

première belge

  • Kris Verdonck/A Two Dogs Company & Het Zuidelijke Toneel: ACT. Johan Leysen plays Beckett

Moussem Cities: Algiers

  • avec des oeuvres de Yasmina Reggad et de Kheireddine Lardjam, et une conférence de Halim Faïdi

pour la première fois à Bruxelles

  • tg STAN & Kloppend Hert cocréent Move (on)
  • Katja Dreyer & Karen Røise Kielland avec Cry Me a River
  • une maison de Christian Rizzo & ICI – CCN, pendant Brussels, Dance!

talk

  • Sara Ahmed sur Closing the door: complaint as diversity work  en collaboration avec la VUB

Kris Verdonck/A Two Dogs Company & Het Zuidelijke Toneel
ACT. Johan Leysen plays Beckett
- première belge

En tant que metteur en scène, Kris Verdonck se situe dans la zone de transition entre arts plastiques, théâtre, performance et architecture. Aussi ACT sera une soirée Beckett qui nous offre un surprenant brassage de formes : un monologue par Johan Leysen ; une conférence scientifique sur la mémoire, la neurologie, les machines et la conscience, une installation vidéo avec un paysage immersif (post)apocalyptique et un concert. Avec ce parcours, l’homme de théâtre Kris Verdonck explore la fascination qu’il partage avec Beckett pour la technologie et le conflit qui va crescendo entre l’homme et la machine. Stories and Texts for Nothing (1946-1952) – à propos d’un homme âgé et de son impossible quête de sa place dans le monde – est le fondement d’ACT.

Dans les quatre années à venir, Kris Verdonck va se consacrer à une recherche sur les points de convergence entre l’œuvre de Beckett – dans laquelle ne se déroule rien ou juste le néant – et les secrets du théâtre traditionnel japonais nō du XIVe siècle.

La première d'ACT se déroulera le 6/2 à Maastricht et après le spectacle traverse les Pays-Bas et la Belgique.  Au Kaaitheater nous présentons la première belge.

Kaaistudio's | 13 > 15/02 | théâtre + talk + vidéo + concert | en anglais

 

Moussem Cities: Algiers

Le festival annuel MOUSSEM CITIES se tourne chaque année vers une métropole du Moyen-Orient ou de l’Afrique du Nord : une ville au passé culturel riche et divers, mais à laquelle la dynamique artistique vibrante d’aujourd’hui continue à faire jouer un rôle majeur. Des artistes de la région et de la diaspora nous permettent ainsi de porter un regard sur leur ville et sa scène artistique. Le Kaaitheater est le partenaire attitré du festival et offre un podium à une jeune génération d’artistes du spectacle vivant. Après Beyrouth, Casablanca et Damas, c’est au tour d’Alger d’être sous les feux de la rampe.

Cette année à l'affiche :

Yasmina Reggad - we dreamt of utopia and we woke up screaming: chapter 1
Cette installation-performance transportera les Kaaistudio’s vers l’Alger des années 60 et 70, surnommée La Mecque des révolutionnaires. Par moments, société de diffusion, à d’autres, centre de surveillance de diffusion, cette performance polyglotte et polyphonique plonge le public dans la création de l’oeuvre, de sa conception à sa diffusion.
Kaaistudio's | 21>22/02 | installation/performance | en français (surtitres en anglais)

Kheireddine Lardjam - FIÈVRES Généalogie d'une insurrection (première)
FIÈVRES est l’histoire des petits ruisseaux qui ont conflué en une puissante rivière et provoqué le courant de révolte populaire de février 2019. À partir de l’actualité de cette révolution, l’auteur Mustapha Benfodil brosse un portrait universel de la résistance et du rôle indéniable qu’y jouent les femmes.
Kaaistudio's | 21>22/02 | théâtre | en français

Halim Faïdi - La Casbah d'Alger demain: problématique du devenir urbain et culturel
L’architecte et urbaniste Halim Faïdi vit et travaille à Alger. Lors de cette conférence, il se penche sur le passé et l’avenir de la célébrissime Casbah de sa ville. Bien qu’elle est au Patrimoine mondial de l’UNESCO, elle aujourd’hui menacé de délabrement et de surpopulation.
Kaaistudio's | 22/02 | talk | en français

 

Kloppend Hert & tg STAN
Move (on)

Huit artistes (Btissame Bourrich, Evgenia Brendes, Issam Dakka, Jolente De Keersmaeker, Youness Khoukhou, Olga Mouak, Haider Al Timimi et Frank Vercruyssen) construisent une histoire commune dont les fondements sont, entre autres, les dialogues du comédien anglais Dennis Kelly, un grondement sourd qui exprime le sentiment de malaise de notre société au-dessus duquel s’élèveront des voix comme celle de personnages de l’écrivain égyptien Alaa El Aswani. Ils parlent de corruption, du carcan économique, social et religieux dans lequel ils sont enfermés. Les voix s’entremêlent à des textes du poète palestinien Mahmoud Darwish ou de l’auteur dramatique syrien Saadallad Wannous, des flambées d’espoir sauvage et en même temps des expressions d’impuissance collective. Move (on) part en quête d’interfaces entre les univers intérieurs et leur extériorisation, le point de friction entre l’individu et le groupe.

La première de ce spectacle aura lieu le 5/2 au Vooruit et après Move (on) traversera la Belgique et les Pays-Bas.

Kaaitheater | 13 > 14/02 | théâtre | entre autres en néerlandais, français, anglais et arabe (surtitres en néerlandais et français)

 

Katja Dreyer & Karen Røise Kielland
Cry Me a River

Par le biais d’une expédition à la source du Styx, Karen Røise Kielland et Katja Dreyer atterrissent dans la mythologie grecque. À travers de multiples rencontres avec des habitants locaux et leurs histoires sur le fleuve, elles réinsufflent vie à un ancien mythe. Le spectacle commence dans la profusion et le chaos multicolore, mais plus on se rapproche de la source, plus un ordre rigoureux et un silence monochrome prennent le dessus.
La femme de théâtre Katja Dreyer vit et travaille à Bruxelles. La saison passée, elle était pour la première fois à l’affiche des Kaaistudio’s avec Ophelia comes to Brooklyn. Karen Røise Kiellandréalise principalement des projets in situ, mais ces derniers temps, son regard se porte aussi sur les salles de théâtre.

Cry Me a River a été présenté pour la première fois au Black Box teater (Oslo). Après le spectacle est parti pour une tournée en Belgique et sera encore à l'affiche à Malines (nona) et Bruxelles (Kaaistudio's).

Kaaistudio's | 5 & 6/02 | théâtre | en anglais

 

Christian Rizzo & ICI – CCN
une maison

Christian Rizzo aime se mouvoir dans ce que Stanley Kubrick appelait « la zone fertile de l’ambiguïté » : après une formation en arts plastiques, il a créé une ligne de vêtements, fondé un groupe de rock et est finalement devenu danseur et chorégraphe.
Sur une scène couverte d’une épaisse couche de terre et baignée sous une galaxie de traits de lumière sont rassemblés 14 danseurs d’âges et de parcours différents. Dans un flux continu de mouvements d’un corps à l’autre, le groupe, qui évolue de manière constante vers une apothéose sauvage, est régi par une expérience tactile qui partage solitude et fiction : comment peut-on être en groupe et néanmoins seul ?

La première du spectacle s'est déroulé à Annecy (FR). Depuis, une maison voyage à travers l'Europe. Au Kaaitheater, une maison sera présenté pendant Brussels, Dance!

Kaaitheater | 20 & 21/02 | danse | coprésentation avec Charleroi danse

 

Sara Ahmed
Closing the door: complaint as diversity work

Sara Ahmed est une experte indépendante et auteure féministe. Son travail se penche sur la façon dont le pouvoir est vécu et remis en question dans la vie quotidienne et dans les cultures institutionnelles. Elle a récemment achevé l’ouvrage What’s the Use? On the Uses of Use à paraître aux éditions Duke University Press en octobre 2019.

Cette conférence est le fruit de conversations avec des collaborateurs et des étudiants qui ont signalé des conditions de travail injustes, inéquitables ou inégales soit des abus de pouvoir comme de l’intimidation sexuelle ou raciale au sein de leur université. Selon Sara Ahmed, ce genre de plaintes constituent une sorte de travail sur la diversité : la tâche quotidienne et laborieuse de modifier les institutions de façon à ce qu’elles s’adaptent mieux aux nécessités de la société. Sara Ahmed examine de quelle manière des plaintes sont maintenues « derrière portes closes » et montre à quel point ces portes restent fermées, même quand elles semblent ouvertes.

Kaaitheater | 18/02 | talk | en anglais

 

Contactez-nous
A propos de Kaaitheater

Le Kaaitheater est une scène pour la danse, le théâtre, la performance, la musique et le débat, ancrée à Bruxelles et avec le regard tourné vers le monde. Depuis 1977, nous présentons et coproduisons des œuvres d’artistes du spectacle vivant contemporain. Des années 80 à ce jour, du local à l’international, du répertoire à l’expérimental, de la petite à la grande salle : nous offrons aux artistes un parcours à long terme.

Convaincus de l’importance de l’art pour le bien-être de l’humain, nous partons explicitement à la recherche de la société. Dans la zone du canal à Bruxelles – où l’on retrouve une concentration des diverses problématiques du monde –, des artistes représentent et modèlent la ville du futur, en cocréation avec le quartier.

Kaaitheater
Sainctelettesquare 20
1000 Bruxelles