Décembre au Kaaitheater

Décembre au Kaaitheater

Vendredi 13 octobre 2017

  • RE:RITE WE:SLEEP avec David Weber-Krebs, Patricia Portela, The Monastery, Valentine Kempynck & Rachid Laachir, Isabelle Gresser & Byung-Chul Han et Nathalie Pattyn
  • TJ Demos s’inscrit en faux contre l’Anthropocène
  • Sarah Vanhee et The Making of Justice
  • Reprises d’Eleanor Bauer et de Jérôme Bel

RE:RITE WE:SLEEP

Le sommeil est-il la meilleure méditation comme l’affirme le dalaï-lama ? À la fin de l’année, lors de la plus longue nuit, le 21 décembre, nous réunissons des artistes et des penseurs autour du thème du sommeil. RE:RITE, le thème de la saison du Kaaitheater devient brièvement WE:SLEEP.

David Weber-Krebs – The Guardians of Sleep

En interrompant toutes nos activités et en nous retirant loin du monde, le sommeil est peut-être la seule évasion possible du présent toujours actif. Un état pour lequel on peut tout lâcher et enfin être seul. Que peut signifier le fait de regarder d’autres s’endormir quand on est un spectateur dans une salle de théâtre et qu’on est témoin d’un acte si intime ? The Guardians of Sleep est une tentative collective de désobéissance dans un monde toujours en mode « allumé » – où un bouton « arrêt » ne semble tout simplement pas exister.

La première belge de ce spectacle a eu lieu au début du mois d’octobre à BUDA (Kortrijk). La prochaine halte se fait aux Kaaistudio’s. Voici notre interview avec David Weber-Krebs.

Kaaistudio’s | 15>16/12 | performance | en anglais | dans le cadre de RE:RITE WE:SLEEP


Patricia Portela – Parasomnia

Que signifie « s’abandonner au sommeil » dans une société qui le considère comme une maladie inévitable ? L’auteure et créatrice de théâtre Patrícia Portela a pris pour point de départ l’essai inachevé d’Acácio Nobre À propos de sommeil, de veille et d’absence de rêves (1890) et ses réflexions sur la recherche de deux neuro-anatomistes du XIXe siècle sur le sommeil des oiseaux. Elle nous invite dans une installation composée de quatre espaces en enfilade à traverser un à un. Une série de tableaux défilent, des images se fondent quasi sans qu’on s’en aperçoive. En écoutant 1001 histoires, on est tenté de sombrer dans le sommeil – ou au contraire de rester éveillé.

Parasomnia s’achève le 21/12 par un événement nocturne : la cuisinière Annick Gernaey prépare un « souper sommeil » et Patricia Portela invite quelques interlocuteurs.

Kaaistudio’s | 19>21/12 17:00 > 22:00 (en continu) | performance/installation | en anglais | dans le cadre de RE:RITE WE:SLEEP


Lors de la soirée de clôture de Parasomnia, Nathalie Pattyn, professeure de psychologie biologique (VUB), tient un RE:RITE 7 PM TALK. Elle s’approfondit sur l’influence de la lumière et de l’obscurité sur la qualité du sommeil, en partant de son article Sleep during an Antarctic summer expedition: new light on ‘polar insomnia’ (Journal of Applied Physiology).

Kaaistudio’s | 21/12 | 7 PM talk | en anglais | dans le cadre de RE:RITE WE:SLEEP


Isabella Gresser & Byung-Chul Han – Fatigue Society

Ce film documentaire sur le philosophe Byung-Chul Han cerne le phénomène de fatigue dans nos sociétés capitalistes et ses symptômes associés, comme la dépression et le burn-out. L’artiste plasticienne Isabella Gresser entremêle l’aspect cinématographique, photographique et les observations qu’elle a recueillies en Corée et à Berlin avec des passages récités de textes et des extraits de conférences.
Après la projection du film, Ignaas Devisch, Valentine Kempynck, David Weber-Krebs et Bieke Purnelle engagent le débat autour de la thématique du film.

Kaaistudio’s | 18/12 | film & débat | en anglais | dans le cadre de RE:RITE WE:SLEEP
 

Valentine Kempynck & Rachid Laachir – Winter sleep

Valentine Kempynck vous invite à une session de remue-méninges sur les formes contemporaines d’hibernations. Un animal se tapit dans son terrier et se nourrit de ses réserves – mais que faisons-nous en tant qu’êtres humains en 2017 ? Comment pouvons-nous, en tant que société, ralentir, digérer et rendre à l’obscurité sa place indispensable ? Le 21/03 nous poursuivons cette réflexion sous forme de remue-méninges.

Kaaistudio’s | 21/12 | brainstorm | en anglais | dans le cadre de RE:RITE WE:SLEEP


The Monastery – A-LIFE

Pour la deuxième fois, The Monastery débarque aux Kaaistudio’s avec A-LIFE, une journée ritualisée selon le rythme des saisons. Cette fois, les moines urbains vous accompagnent dans le passage de l’automne à l’hiver. De 6 heures du matin à 8 heures du soir, vous pouvez participer à une journée entière de vie monacale ou à un seul rite, assister à une conférence, ou vous joindre à un dîner rituel.

The Monastery est une communauté urbaine spirituelle expérimentale qui souhaite précisément faire de chaque action et de chaque jour une expérience intense. Dans la frénésie du travail, des relations, des dates butoirs et des discussions, nous sommes parfois distraits de l’essentiel : sentir qu’on est en vie, être conscient de tout son être et de ce qui nous entoure. Les « moines » de service pour le cycle A-LIFE sont Elke Van Campenhout, Stijn Smeets et Robin Amanda Creswell.

Kaaistudio’s | 21/12 | rituel | en anglais | dans le cadre de RE:RITE WE:SLEEP

 

T.J. Demos
Against the Antropocene – the many names of resistance

Face à l’attention croissante de la part des sciences, des arts et des lettres pour la proposition de considérer que nous vivons une époque sous l’emprise de l’homme, appelée Anthropocène, T. J. Demos interroge cette thèse de manière critique et en indique les limites. Pour démocratiser les décisions concernant le futur proche du monde, il nous faut urgemment soumettre la thèse de l’Anthropocène à un examen critique et développer des alternatives créatives dans le présent. Cette conférence est suivie d’une discussion entre T. J. Demos et l'auteur et dramaturge Jeroen Peeters.

Kaaitheater | 16/12 | talk & débat | en anglais

 

Sarah Vanhee
The Making of Justice

L’artiste bruxelloise Sarah Vanhee a écrit un film policier avec sept détenus – tous inculpés de meurtre. L’intrigue s’inspire de leurs propres expériences, idées et rêves, alors qu’il est question de motifs, d’incarcération et de réintégration. À vous de deviner s’ils se servent de la fiction pour confirmer, défendre, modifier ou échapper à leur situation personnelle. Le film de Vanhee aborde la criminalité comme une réalité parallèle : à quoi ressemblerait la société si elle était axée sur la guérison au lieu du châtiment ? Et quelle est la nature de la justice ?

Sarah Vanhee réalise des performances, des installations et des films. The Making of Justice se déroule en République Tchèque et est à présent, après Reykjavik et Louvain, également à l’affiche du Kaaitheater. Après la projection du 8/12, la réalisatrice assistera à une discussion sur le film.

Kaaitheater | 7>8/12 | film | en néerlandais (sous-titres en anglais)

 

Reprises de Jérôme Bel et Eleanor Bauer

Gala s’inscrit dans le prolongement de la série dans laquelle le chorégraphe français Jérôme Bel offre une tribune à des personnes qui n’y ont normalement jamais accès. Cette fois, c’est au tour d’amateurs et de leur amour de l’art d’avoir droit aux feux de la rampe. Un joyeux mélange de danseurs amateurs et professionnels de genres divers et de cultures variées monte ensemble un véritable gala de fin d’année. La première du spectacle s’est déroulée lors du Kunstenfestivaldesarts 2015. Après une longue tournée dans le monde entier, le spectacle revient à Bruxelles, au Kaaitheater.

Kaaitheater | 15>17/12 | théâtre | en néerlandais et français

 

Dans un futur proche, un groupe de terroristes poétiques et de pirates informatiques émotifs se retirent dans la forêt obscure du dark web. Avec le compositeur Chris Peck et quatre musiciens d’Ictus, Eleanor Bauer passe tous les ingrédients musicaux au mélangeur et obtient un résultat entièrement nouveau d’un genre hybride. De 2012 à 2016, Bauer était artiste en résidence au Kaaitheater. La première de Meyoucycle a eu lieu durant le Kunstenfestivaldesarts et revient à présent au Kaaitheater.

Kaaitheater | 6/12 | théâtre/musique/danse | en anglais (surtitres en français et néerlandais)

Patricia Portela - Parasomnia - 19>21/12 © Patricia Portela
Patricia Portela - Parasomnia - 19>21/12 © Patricia Portela
David Weber-Krebs - The Guardians of Sleep - 15>16/12 © David Weber Krebs
David Weber-Krebs - The Guardians of Sleep - 15>16/12 © Pietro Antonio Rotari, 'Sleeping Girl with Her Beau' (1750-55), oil on canvas, 106 x 84 cm. Alte Pinakothek, Munich
Valentine Kempynck & Rachid Laachir - winterslaap - 21/12 © Valentine Kempynck
The Monastery - A-LIFE - 21/12 © Jonas Maes
Isabella Gresser & Byung-Chul Han - 18/12 © Isabella Gresser
Nathalie Pattyn - Light and Dark - 21/12 © Nathalie Pattyn
TJ Demos - Against the Antropocene - 16/12
The Making of Justice - Sarah Vanhee - 7>8/12 © Sarah Vanhee
de KOE - HelloGoodbye - 21>21/12 © de KOE
Benjamin Verdonck - Het Houten Ezeltje - 1>2/12 © Benjamin Verdonck
MEYOUCYCLE - Eleanor Bauer - 6/12 © Anne Van Aerschot
Jerome Bel - Gala - 15>17/12 © Herman Sorgeloos