Cet automne au Kaaitheater : un nouveau programme et tous les billets au prix de 10 euros.

Cet automne au Kaaitheater : un nouveau programme et tous les billets au prix de 10 euros.

Enfin à nouveau réunis au théâtre !

 

Story image


Après une longue période de fermeture et de silence, le Kaaitheater peut enfin rouvrir. Le 18 septembre, nous lançons notre nouvelle saison et son programme. La semaine prochaine, nous avons ouvert la saison artistique bruxelloise avec le TheaterFestival. Le festival se tient cette année du 3 au 13 septembre à Bruxelles, avec le Kaaitheater comme partenaire principal. C’est aussi dans le cadre du TheaterFestival que nous avons accueilli les premiers spectateurs dans notre salle.


Comment accueillir davantage de personnes alors que nous pouvons offrir moins de sièges dans notre salle ?

Cet automne, pas de différentes catégories de prix ni d’abonnements au Kaaitheater, mais un même prix abordable pour le plus grand nombre. Parce que bon nombre d’entre nous rencontrent des difficultés financières à cause de la crise actuelle, nous réduisons le seuil d’accessibilité : jusqu’à la fin de l’année, tous les billets sont vendus au prix unitaire de 10 euros. Ainsi, nous essayons d’atténuer les conséquences fâcheuses du coronavirus et de rendre notre programme aussi accessible que possible. Les tarifs de Paspartoe ou d’Article 27 restent d’application pour ceux qui y ont droit.

 

Story image


How To Be Many?

Comment pouvons-nous faire de la place dans notre programme et notre fonctionnement à plusieurs perspectives, afin d’atteindre une pluralité de voix et que celle-ci devienne une évidence ? Avec How to Be Many?, le Kaaitheater prend un engagement à long terme. Une première étape concrète est la décision de confier 20 % des budgets artistiques disponibles et des espaces scéniques à des organisations bruxelloises qui travaillent à la constitution de communautés, la justice sociale, ou à des pratiques artistiques qui n’ont pas encore trouvé la voie menant aux grandes scènes. Que considèrent elles comme des thèmes urgents ? Que manque-t-il à ce jour sur les scènes bruxelloises selon eux/elles ? En tant qu’hôte·sse·s, ils créent de l’espace pour un large spectre de récits, de voix et de corps.

À partir de 2020-2021, nous allons travailler en partenariat avec, entre autres, Citylab et WIPCOOP, des organisations qui soutiennent des personnes aux aspirations artistiques et aux origines diverses à trouver le chemin du circuit régulier des arts ; For All Queens!, une organisation de et pour des personnes queer de couleur ; Headquarters of the Mouvement, qui seront quelques mois en résidence au Kaaitheater ; Mothers & Daughters, qui travaille avec des lesbiennes et des personnes trans ; Mophradat, des partenaires pour artistes originaires du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ou de leur diaspora ; de même qu’avec Moussem et Globe Aroma, des maisons des arts ouvertes aux nouveaux arrivants, aux réfugiés et aux demandeurs d’asile.

Le Kaaitheater poursuit sa collaboration de longue date avec ces deux organisations. De même que le Kaaitheater demeure un partenaire fixe de workspacebrussels, Het TheaterFestival et du Kunstenfestivaldesarts, et maintient ses liens avec de multiples partenaires européens des réseaux internationaux ACT (Art, Climate, Transition) et Be My Guest.

 

Story image


Un programme qui résonne avec la réalité actuelle

Cet automne, nous présentons une vingtaine de spectacles. En raison du coronavirus, une grande partie du programme a dû être annulée ou reportée. Mais cette situation exceptionnelle a aussi permis de rapidement reprogrammer la rentrée. Ainsi cet automne, diverses productions réagissent à la réalité actuelle de la société. SAFE de Julie Pfleiderer & Ictus fait écho à la crise du coronavirus et à la peur qui s’empare des esprits. Dying Together de Lotte van den Berg & Third Space nous fait prendre conscience des nombreux liens et alliances entre nos présences, Métisse d’Action Zoo Humain et Theater Antigone s’inscrit dans le mouvement « d’éveil » autour de la décolonisation et le projet Re-claiming Space auquel Khadija El Kharaaz Alami travaille en continu depuis plusieurs années s’articule autour de la rencontre en personne avec l’Autre.

Nous organisons aussi une série de conférences et de journées de débat. La Madrilène María Acaso relie, par exemple, l’art et l’éducation dans Ways of working with Art Thinking et partage sa pratique à travers une playliste, une conférence en ligne et un symposium.

Ailleurs dans la ville auront lieu des projets à petite échelle, mais à long terme et participatifs. Vous les croiserez par le biais d’ateliers, de reportages, de podcasts ou de débats.

Dans les années à venir, le Kaaitheater a l’intention d’ajouter un point d’attention : qu’arrive-t-il quand on prend la voix des enfants et des adolescents radicalement au sérieux ? Dans Club van de toekomst/Club de l’avenir, une série de spectacles, d’ateliers et de discussions, les jeunes prennent le pouvoir et les adultes les regardent faire en spectateurs. En tant qu’adultes, nous sommes mis au défi de les écouter, et de prêter l’oreille à leurs univers mentaux, leurs rêves et leurs préoccupations à l’égard d’un avenir qui leur appartient essentiellement. Nous donnons le coup d’envoi de ce cycle pendant les vacances de la Toussaint, lors de la Journée des Arts pour les Enfants avec un programme de deux jours pour adultes, adolescents et enfants.

 

Story image

 


Une visite au théâtre en toute sécurité

Les théâtres rouvrent, mais il n’est pas encore question de business as usual. Les nouvelles règles de sécurité pour les artistes, le public et le personnel génèrent de nouveaux rituels qui accompagnent une visite au théâtre.

Cet automne, les spectacles se jouent uniquement dans la grande salle du Kaaitheater parce que celle-ci se prête mieux à l’espacement du public et des performeurs. Cela se déroule selon des dispositifs très différents allant d’une scène sur la scène à une salle sans tribune. Vous pourrez assister à un nombre remarquable de solos et de duos, souvent de jeunes créateurs qui profitent de l’occasion pour saisir leur chance de montrer leur travail dans un espace imposant.

Nous adaptons continuellement les mesures de sécurité aux directives gouvernementales les plus récentes. Vous pouvez lire l’ensemble de nos mesures prises sur kaaitheater.be/corona.

 

 

Story image

Le Kaaitheater collabore pour la saison 2020-2021 avec (liste in progress):

ACT | Action Zoo Humain & Theater Antigone | Ahilan Ratnamohan | Anna Rispoli | Anne Teresa De Keersmaeker/Rosas | Anta Helena Recke | Anoek Nuyens & Rebekka de Wit/Frascati | Be My Guest | Bronks | buren | Charleroi Danse | Citylab | Coral Labs/Azahara Ubera Biedma | David Weber-Krebs & Jeroen Peeters | de KOE | Diederik Peeters | Ecopolis | Einat Tuchman | Emke Idema | Enkidu Khaled | Eszter Salamon | Etienne Guilloteau & Ictus | Femke Gyselinck | For All Queens! | Francesca Grilli | Globe Aroma | Guy Cassiers/Toneelhuis | Gérald Kurdian | Het TheaterFestival | Ictus & Julie Pfleiderer | Ingrid Berger Myhre | Ivana Müller | Javi Cruz | Jordi Ferreiro | Kate McIntosh | Katrien Oosterlinck | Fernando Gandasegui | Khadija Al Kharraz Alami | Kristien De Proost & Bwanga Pilipili | Kuno Bakker & Mokhallad Rasem/Toneelhuis | Kunstendag voor Kinderen | Kunstenfestivaldesarts | Kyoko Scholiers | La Manufacture/Simone Aughterlony/Marcelo Evelin | Lara Staal/NTGent | Lotte van den Berg/Third Space | Maatschappij Discordia | Madeleine Fournier | María Acaso | Maria Jerez & Edurne Rubio | Marion Siéfert | Markus Öhrn |  Meg Stuart/Damaged Goods | Mestizo Arts Platform | Mette Edvardsen | Mette Ingvartsen | Michiel Vandevelde | Mohamed El Khatib | Mothers&Daughters | Moussem Nomadic Arts Center | Myriam Van Imschoot & HYOID | Négar Djavadi | Platform K & Michiel Vandevelde | Radouan Mriziga | ROBIN | 1000 Scores (met Helgard Haug, David Helbich, Cornelius Puschke e.a.) | Simon Allemeersch | Solta | tg STAN  | The Mouvement | Tibaldus | Tine van Aerschot | Vera Tussing | Volmir Cordeiro | workspacebrussels

Comme un cadavre exquis en développement, la saison du Kaaitheater de 2020-2021 prendra forme au fur et à mesure. L’illustration de la saison se compose de trois parties, chacune créée par un artiste différent. Gabriela González Rondón a dessiné la tête, Imge Özbilge le buste. Les jambes seront dessinées par un troisième artiste et lancées avec le programme du printemps 2021 que nous communiquerons en novembre.


part 1: Gabriela Gonzáles Rondón
part 1: Gabriela Gonzáles Rondón
part 2: Imge Özblige
part 2: Imge Özblige

 

 

 

 

A propos de Kaaitheater

Le Kaaitheater est un lieu pour la danse, le théâtre, la performance, la musique et le débat public – situé à Bruxelles, dans une partie de la ville en plein développement. Créée en 1977, cette maison fut une des pionnières dans le développement des arts de la scène et a pu s’agrandir au fils des années jusqu’à offrir une plateforme tant aux artistes de la Vague Flamande qu’aux nouvelles générations. Son programme s’étend de Bruxelles jusqu’à l’international, de la grande à la petite salle et aussi bien dans la rue que sur les places publiques où les changements urbains et les grandes questions de notre société sont les plus sensibles.

C’est sous le motif How to be Many? que l’équipe du Kaaitheater souhaite, pour les années à venir, créer de l’espace pour accueillir un plus large spectre d’histoires, de perspectives, d’artistes et de publics, afin d’apprendre à mieux refléter la multiplicité des voix présentes dans la ville. C’est pourquoi une partie de nos moyens sont mis à disposition d’organisations et de groupes encore trop peu visibles sur les grandes scènes des Bruxelles qui sont ici invités à composer leur propre programme artistique et peuvent ainsi mieux faire entendre leur voix.

Par ailleurs, nous traçons de nouvelles lignes autour du débat public, de l’éducation et de la participation et espérons de cette façon ouvrir la voie vers une politique de partage et de collaboration avec d’autres acteurs de la scène culturelle, les artistes et les nombreux publics qu’abrite Bruxelles.

C’est le long du canal qui relie ses deux lieux (le Kaaitheater et le Kaaistudio’s) que le travail du Kaai tente de rendre compte des mouvements de son temps, active le débat public et artistique et embrasse la pluralité des formes scéniques d’aujourd’hui. Soyez les bienvenu.e.s.

Kaaitheater
Sainctelettesquare 20
1000 Bruxelles